Quels sont les dangers liés à la fatigue au volant ?

Quels sont les dangers liés à la fatigue au volant ?

mai 23, 2022 Non Par Leonard Brooks

La plupart des conducteurs sous-estiment généralement la fatigue au volant et les dangers auxquels elle les expose, car c’est la première cause d’accident sur la route. La fatigue provoque généralement de la somnolence, qui a son tour fait perdre certaines capacités à l’usager de la route et lui fait prendre des risques d’accident très élevés.

Les conséquences de la fatigue au volant

La fatigue provoque chez le conducteur des problèmes de concentration. Ses symptômes sont le picotement des yeux, le raidissement de la nuque, les douleurs de dos et le regard qui se fige. Quant à la somnolence, elle favorise l’endormissement, quelque-soit la distance à parcourir. Ses signes annonciateurs sont les bâillements et les paupières lourdes. Ces deux éléments vont généralement de pair, car la fatigue entraine le plus souvent la somnolence.

Les risques

La fatigue au volant accroit les risques d’accident par 3 ou 4, car ce phénomène détériore les facultés, le plus souvent sans que le conducteur ne le sache. Elle engendre un phénomène de viscosité mentale, altère l’attention, la vigilance et impacte négativement le jugement et les réflexes. Un chauffeur fatigué perd généralement sa concentration et éprouve des difficultés à rester concentré durant tout le trajet. Son cerveau ne réagit plus assez rapidement, il mettra donc beaucoup de temps pour réagir ou prendre une décision. De plus, son champ visuel diminue, il ne pourra donc plus bien appréhender ce qui se passe sur la route.

L’apparition de la fatigue se fait de façon régulière. L’éveil et l’attention oscillent avec des moments de relâchement. On peut stopper ce phénomène en se reposant, en discutant avec le passager et en écoutant de la musique pour réveiller les sens.

La conduite elle-même provoque une fatigue physique et mentale de l’usager. Il est donc recommandé, lorsqu’on doit effectuer de longues distances, de faire une pause de 15 à 20 minutes au moins chaque 120 minutes et de stationner le véhicule lorsque les signes annonciateurs de la fatigue apparaissent.

Les symptômes

Les signes qui marquent l’apparition de la fatigue au volant sont :

  • Les bâillements fréquents
  • La perte de mémoires
  • Des problèmes pour adopter une position confortable
  • La raideur de la nuque
  • Les hallucinations
  • Les picotements des yeux
  • Le regard qui se fixe
  • Des problèmes pour conserver une vitesse et une trajectoire constantes