L’alcool, un élément dangereux pour les usagers de la route

L’alcool est une des principales causes de décès des usagers de la route, la prise d’un ou de quelques verres est suffisante pour limiter le champ de vision et réduire les réflexes. La boisson est à la base de près de 30% des accidents graves sur les routes, c’est la raison pour laquelle la consommation d’alcool au volant, même à un taux d’alcoolémie peu élevé, est rigoureusement sanctionné par la loi pour rendre les routes plus sures. Les boissons alcoolisées agissent directement sur le cerveau, on ressent leur effet à partir de 0,3 g/l et deviennent plus fort à partir de 0,5 g/l.

Alcool et conduite font des ravages

Un usager de la route, normalement prudent, minimise les risques lorsqu’il consomme de l’alcool et dépasse les limites, en raison d’une désinhibition provoquée par la boisson. Il conduira donc à grande vitesse sans se soucier des dangers auxquels il s’expose et auquel il expose les autres.

De plus, un conducteur sous l’emprise de l’alcool est distrait et de plus en plus fatigué, ses actes et ses actions ne sont pas parfaitement coordonnés et son champ visuel est réduit. Le relief et la profondeur changent à ses yeux et son temps de réaction s’allonge de 50 %, ce qui ne lui permet pas de réagir au moment opportun en cas de freinage d’urgence. Un conducteur ivre est également très rapidement ébloui.

Conseils pour une route plus sure